Lexique

A

ACT (Thérapie d’acceptation et d’engagement)

Approche de la troisième vague des thérapies cognitivo-comportementales, la TAE ou ACT (en anglais Acceptance and Commitment Therapy) est une nouvelle forme de thérapie cognitivo-comportementale éprouvée scientifiquement. L’ACT repose sur six processus de base: la pleine conscience, la distanciation d’avec les pensées, le moi profond, l’acceptation, les valeurs, et l’action engagée.

Anxiété

État d’alerte, de tension psychologique et physique, qui s’accompagne d’un sentiment de peur, d’inquiétude, face à une menace réelle ou imaginée. L’anxiété peut s’accompagner de manifestations physiologiques (insomnie, tension musculaire, troubles gastro-intestinaux, augmentation du rythme cardiaque, crises de panique). Lorsque l’anxiété est sans objet, ou qu’elle est disproportionnée face à son objet, on parle alors d’un trouble anxieux (par exemple trouble d’anxiété généralisée, trouble panique, ou agoraphobie).

Approche cognitive-béhaviorale/TCC (ou cognitivo-comportementale)

Les spécialistes de cette approche considèrent que les difficultés psychologiques sont liées à des pensées ou à des comportements inadéquats qui ont été appris par une personne dans son environnement quotidien. Il s’agit donc d’analyser ces comportements et pensées, ainsi que le milieu de vie de la personne, et d’apprendre de nouveaux comportements, de remplacer les pensées ou émotions non désirées par d’autres qui sont davantage adaptées.

Approche existentielle-humaniste

Cette orientation est fondée sur la capacité de l’être humain à diriger son existence et à se réaliser pleinement. L’accent est mis sur les besoins de la personne et leur actualisation, sur le moment présent, sur la capacité de la personne à prendre conscience de ses difficultés actuelles, de les comprendre et de modifier en conséquence sa façon d’être ou d’agir. Le psychologue facilite ainsi l’exploration de soi engagée par le client de même que l’expérimentation de nouvelles façons d’être ou d’agir. La Gestalt-thérapie et la psychologie du soi s’inscrivent dans cette orientation.

Approche psychodynamique ou analytique

Fortement influencées par la psychanalyse et faisant appel à la notion d’inconscient, ces approches établissent un lien entre les difficultés actuelles et les expériences passées, les conflits refoulés et non résolus de l’histoire personnelle. La personne est ainsi amenée à prendre progressivement conscience de l’influence des conflits inconscients sur son fonctionnement actuel afin de les comprendre et de s’en dégager graduellement.

Approche systémique ou interactionnelle

Dans cette approche, on considère que les problèmes personnels surgissent et se maintiennent à cause du genre d’interaction entre une personne et son entourage (famille, amis, collègues, etc.). Après analyse de la situation problématique, l’objectif de la psychothérapie est de modifier les relations entre la personne et son entourage. Il est ainsi fréquent que le psychologue rencontre des membres importants de l’entourage de son client. La thérapie familiale/de couple et la thérapie brève constituent des exemples de cette orientation.

B

Biofeedback

Technique de mesure des fonctions corporelles d’un individu tels la pression sanguine, le pouls, la température corporelle, et la tension musculaire, communiquée en temps réel au patient à l’aide de différents instruments de mesure spécifiques. Cette technique augmente la conscience du patient à ses réactions physiques, et donc rend possible le contrôle conscient de ces fonctions. Aussi appelé rétroaction biologique.

Burnout (épuisement professionnel)

État d’épuisement mental et physique significatif, résultant d’un stress excessif (professionnel et/ou émotif) accumulé sur une période de temps prolongée; l’épuisement professionnel n’est pas synonyme de dépression, mais peut aboutir en dépression ou s’accompagner d’un état dépressif. Cet état affecte significativement le fonctionnement de l’individu.

C

Coaching parental

Coaching parental: Le coaching parental (ou soutien parental) vise à améliorer les difficultés vécues au niveau familial, grâce à des outils, techniques et conseils, dans le but de rétablir un meilleur équilibre et une harmonie familiale. Le psychologue spécialisé en coaching familial est un soutien, une aide ponctuelle pour répondre à certaines difficultés de comportement des enfants et des adolescents. Il aide les parents à ajuster leurs actions afin d’être plus efficaces dans leurs compétences parentales.

D

Dépression

État transitoire de tristesse, d’abattement. Aussi utilisé pour qualifier un trouble mental principalement caractérisé par la présence persistante d’un état dépressif ou d’une perte de plaisir pour les activités agréables.

E

EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing, ou intégration neuro-émotionnelle par les mouvements oculaires).

L’EMDR est une méthode psychothérapeutique reconnue au cours des dernières années pour son efficacité dans le traitement du stress post-traumatique, et d’autres conditions psychologiques. On peut la décrire comme une méthode de désensibilisation et de retraitement des informations (souvenirs, images) par les mouvements oculaires, s’apparentant par exemple à l’effet de suivre des yeux un pendule dans les expériences d’hypnose. Les chercheurs ont découvert que les mouvements oculaires permettaient, sous certaines conditions, de diminuer la détresse associée à des souvenirs perturbateurs. Le EMDR peut également s’effectuer à l’aide de stimuli auditifs ou sensoriels plutôt que visuels.

N

Neuropsychologie

La neuropsychologie est une science qui évalue le fonctionnement de notre cerveau en mesurant différents aspects de notre fonctionnement intellectuel et cognitif, incluant: la pensée (p. ex., raisonnement intellectuel verbal et nonverbal, abstraction, capacité analytique, synthèse, conceptualisation), la mémoire, l’attention, le langage (incluant la parole, la lecture et l’écriture), la gestion de l’information (p. ex., planification, organisation, vitesse de traitement), la perception et la motricité. Des tests seront utilisés afin d’évaluer la présence de troubles neuropsychologiques.

P

Phobie

Peur démesurée et angoisse déclenchées par la présence d’un objet ou d’une situation spécifiques, lesquels ne présentent pas de caractère objectivement dangereux.

Pleine conscience

Pratique thérapeutique inspirée du bouddhisme, désignant la conscience vigilante de ses propres pensées, actions et motivations. L’exercice de la pleine conscience (ou mindfullness) vise à ramener son attention sur l’instant présent et à examiner les sensations qui se présentent à l’esprit.

Psychanalyse

La psychanalyse classique s’intéresse principalement aux expériences du passé d’une personne et dans quelle mesure ces expériences passées exercent une influence sur son présent. Les praticiens de cette approche se nomment psychanalystes et ont recours à des techniques telles que l’hypnose, l’analyse des rêves, et l’association libre afin d’aider un client à prendre conscience des expériences de son passé le faisant souffrir et nuisant à son fonctionnement quotidien. C’est Sigmund Freud qui a élaboré la première théorie psychanalytique. Cette théorie explique l’influence de l’inconscient sur le comportement présent d’une personne.

Psychiatre

Le psychiatre est un médecin spécialiste. Pour avoir recours aux services de ce médecin spécialiste de la santé mentale, il faut être référé par un médecin. De par sa formation, le psychiatre est spécialisé dans le traitement des troubles mentaux graves nécessitant, la plupart du temps, la prescription de médicaments. Parce qu’il est médecin, le psychiatre peut prescrire des médicaments. Il utilise aussi des techniques d’entrevue et la psychothérapie pour traiter ses patients. Il peut évaluer avec le patient d’autres avenues de traitement que la médication, notamment la modification des habitudes de vie qui peuvent avoir un impact sur la santé mentale (alimentation, sommeil, exercice, relaxation, produits naturels, …)

Psychiatrie

Spécialité médicale liée à l’étude, au diagnostic, au traitement et à la prévention des troubles mentaux organiques et non-organiques.

Psychologie

L’étude scientifique des phénomènes psychiques, des sentiments, des pensées et du comportement humain. A travers l’analyse des processus mentaux, la psychologie permet d’accéder à une meilleure connaissance de 1′être humain et de ses problèmes.

Psychologue

Le psychologue est un professionnel qui possède une formation universitaire spécialisée en psychologie. Cette formation est centrée sur la compréhension du comportement humain et sur l’apprentissage de multiples techniques visant à aider le client à résoudre ses difficultés personnelles. Le psychologue connaît les techniques d’entrevue, a suivi des stages supervisés en psychothérapie et peut recourir aux tests psychologiques pour évaluer les capacités intellectuelles, les aptitudes ou les différents aspects de la personnalité de son client.

Psychothérapie

La psychothérapie est un traitement psychologique pour un trouble mental, pour des perturbations comportementales, ou pour tout autre problème entraînant une souffrance ou détresse psychologique. Ce traitement a pour but de favoriser chez le client des changements significatifs dans son fonctionnement cognitif, émotionnel ou comportemental, dans son système interpersonnel, dans sa personnalité ou dans son état de santé. Ce traitement va au-delà d’une aide visant à faire face aux difficultés courantes ou d’un rapport de conseils ou de soutien.

Psychothérapie analytique fonctionnelle (Functional analytic psychotherapy)

Approche de la 3e vague des thérapies cognitivo-comportementales, c’est une approche interpersonnelle fondée sur le conditionnement opérant, particulièrement appropriée pour les individus présentant une problématique de la personnalité.

Psychothérapie focalisée sur le transfert

La psychothérapie focalisée sur le transfert ou PFT (Transference-focused psychotherapy ou TFP) est une forme de psychothérapie psychodynamique spécialisée pour les troubles de la personnalité. La PFT vise à faire évoluer la structure de la personnalité par une analyse soutenue de l’expérience relationnelle vécue avec le psychothérapeute, la mise à jour des représentations de soi et de l’autre et de l’affect qui les lie, et la prise de conscience des désirs et motifs inconscients de la personne.

Psychothérapie gestaltiste des relations d’objet

La psychothérapie gestaltiste des relations d’objet (PGRO) est une approche humaniste, expérientielle et relationnelle, intégrant la théorie psychodynamique des relations d’objet à la Gestalt thérapie. Cette approche, aussi nommée psychothérapie du lien, place la construction du lien, et les dilemmes et enjeux développementaux qui y sont reliés, au centre du développement de la personnalité et du processus thérapeutique. La travail thérapeutique se centre sur les problématiques de la personnalité, et la façon d’être en lien, tant « ici et maintenant » (i.e. dans le processus thérapeutique) que dans le passé développemental et les impasses de la vie actuelle du client, dans le but de reconnaître et dénouer ces impasses et leurs conséquences.

S

Syndrome de stress post-traumatique

Le syndrome de stress post-traumatique est une forme de trouble anxieux qui fait suite à un événement particulièrement traumatisant sur le plan psychologique : attentats, actes criminels, accidents graves, violences physiques, … La personne qui présente le tableau de stress post-traumatique peut être la victime elle-même de l’événement. Elle peut aussi avoir été témoin d’un événement ayant touché un proche ou d’autres individus. Le syndrome du stress post-traumatique se présente sous la forme d’un retour permanent de l’événement, sous forme de cauchemars, de pensées envahissantes, de souvenirs fréquents, d’évitement de lieux rappelant l’événement traumatique, ou d’hypersensibilité à des bruits ou stimuli lui rappelant la situation. Ces troubles s’accompagnent souvent d’insomnie, de dépression, d’irritabilité, et affectent le fonctionnement de la personne.

T

Trouble d’adaptation

Un trouble causé par un ou des stresseurs qui sont trop grands par rapport à la capacité actuelle de la personne à y faire face tout en préservant son équilibre personnel, causant une altération du fonctionnement, ou un état anxieux ou dépressif.

Thérapie centrée sur les schémas

Élaborée par Dr J. Young et ses collaborateurs, cette approche cognitivo-comportementale intégrative identifie un certain nombre de schémas influençant la personnalité et le fonctionnement. Un schéma est une mémoire constituée de sensations corporelles, d’émotions, de cognitions, de tendances à l’action, et de souvenirs narratifs. Le but de cette approche thérapeutique est d’amener le client à trouver des réponses optimales à ses besoins, en identifiant et travaillant les schémas qui entravent ce processus.

Références :

Définitions adaptées de : Ordre des psychologues du Québec
DSM IV-R
Santé mentale au Québec, 2007, XXXII, 1
EMDR Canada

Association québécoise des neuropsychologues
aqnp.ca